Une 10ème et dernière édition ?

English version

Le vendredi 10 novembre 2017, s’est ouvert la 9ème édition de Motor, le festival du film roumain de Toulouse au cinéma Abc.

L’association Motor qui le porte s’est réjouit de pouvoir une nouvelle fois présenter au public de la métropole toulousaine et aux spectateurs des cinémas Abc et du Cratère de Toulouse, du cinéma le Central de Colomiers et du Véo à Muret, nouveaux partenaires depuis plusieurs éditions, une sélection de films de cette cinématographie importante, exigeante et reconnue internationalement.

Un autre partenaire accompagne le festival du film roumain de Toulouse depuis son origine : l’Institut Culturel Roumain de Paris. Agissant sous la double tutelle du Ministère des Affaires Etrangères de Roumanie et de l’Institut Culturel Roumain de Bucarest, cet organisme œuvre à nourrir les liens qui se tissent entre les cultures roumaine et française, en partenariat avec les acteurs de la culture française.

Or, l’Institut Culturel Roumain nous a informé une dizaine de jours avant le lancement de cette 9ème édition du retrait pur et simple de son financement. Ce financement représente peu en valeur absolu mais compte tenu de l’économie très modeste du projet culturel que nous portons, cela compromet durablement son avenir. Si nous avons décidé d’organiser (sans communication papier et sans quasiment aucun moyen une dixième édition cette année) c’est que nous n’avons pu nous résoudre à ne rien faire, et que nous savons que ce rendez-vous inscrit maintenant dans la vie culturelle toulousaine depuis… 10 ans mérite tout notre engagement, entièrement bénévole.

L’explication qui nous a été donnée pour le moment de manière officieuse par l’ICR semble être une réduction de la dotation versée à l’Institut Culturel Roumain par ses tutelles, contraignant son comité directeur à n’accompagner que deux projets sur la douzaine présentée.

Cela n’explique ni le retrait de dernière minute (nos supports de communication faisaient bien valoir un partenariat annoncé) ni l’absence de réponse officielle sur les critères retenus par le comité directeur pour accompagner tel ou tel projet.

Ce retrait soudain et cette absence de transparence nous ont placés vis-à-vis de l’ensemble de nos interlocuteurs et partenaires dans une situation des plus fragiles.

Souhaitant recouvrer une relation de confiance avec l’Institut Culturel Roumain, nous réitérons notre appel à soutien à l’ensemble de nos partenaires, et un appel large aux dons pour soutenir notre action.

La collégiale de l’association MOTOR !

Contact presse : Fred Ortuño / fred (at) festival-motor.ro

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *