Des escargots et des hommes

Vendredi 18 octobre à 21h15

Despre Oameni si Melci
Réalisé par Tudor Giurgiu. Comédie, 1h40.
Avec Dorel Visan, Jean-François Stévenin, Robinson Stévenin, Andi Vasluianu, Monica Barladeanu.

1992 à Campulung Muscel (petite ville de 38 000 habitants, en bas des Carpates à deux heures de route au nord de Bucarest). L’usine de véhicules tout terrain ARO est en faillite et elle doit être privatisée dans la semaine. Elle sera achetée par une compagnie française qui entend la transformer en élevage d’escargots. Des trois milles ouvriers qui y travaillent actuellement trois cents seulement pourront garder leur place. George Petrescu, le leader syndical (le mari d’Anne et le père de Viorel) vie avec un petit salaire mensuel, comme tous les autres ouvriers de la ville. Une nuit d’insomnie il voit à la télé une pub sur une banque de sperme qui paye cinquante euros pour chaque don. C’est ainsi qu’il a la folle idée de sauver l’usine et les emplois de ses collègues. Si mille d’entre eux vendent leur sperme pendant une semaine, l’argent collecté serait suffisant pour sauver l’usine de la faillite. C’est ainsi qu’ils pourraient relancer la production et que tous retrouveraient leurs emplois.

Prix du Public en Roumanie, Prix spécial du jury au festival international de film de Varsovie 2012, Prix de la compétition de Meeting point au festival international Valladolid 2012.

{Ressource en ligne}

Six ans après Love Sick, le cinéaste revient avec Des escargots et des hommes. Il évoque les performances des films roumains, ses projets et les pistes d’amélioration pour l’industrie locale.>> Lire l’entretien avec le réalisateur Tudor Giurgiu sur cineuropa.org

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Ping :Hahol | Motor ! Le festival du film roumain de Toulouse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *