Palmarès du Festival de Cannes 2007 : coup de projecteur audacieux

Critikat.comAprès une édition 2006 carrément décevante, le jury présidé par Stephen Frears a déjoué les pronostics et mis en avant des œuvres qui méritaient tout le soutien et la reconnaissance nécessaires. La Roumanie obtient pour la première fois la reconnaissance suprême, preuve s’il en fallait de la vitalité de cet ancien pays communiste. (…) on ne peut que se réjouir du sacre de 4 mois, 3 semaines et 2 jours, de Christian Mungiu, qui confirme, si besoin était, l’étonnante vitalité d’un cinéma roumain qui nous a déjà comblé ces derniers mois avec La Mort de Dante Lazarescu et 12h08 à l’est de Bucarest.

Lire l’article de Clément Graminiès & Fabien Reyre publié sur Critikat.com le 29 mai 2007

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *